Pastorale


La Pentecôte

L’événement de la Pentecôte ne peut être compris qu’en lien avec Pâques et l’Ascension. Jésus est mort pour le salut du monde (le Vendredi Saint), ressuscité (le jour de Pâques) et parti rejoindre le Père (à l’Ascension). À la Pentecôte, Dieu le Père envoie aux hommes l’Esprit de son Fils. Cette fête clôt le temps pascal, qui dure sept semaines, et dont elle est le couronnement.

Le vent et le feu

Le 50ème jour après Pâques, alors qu’une foule s’est rassemblée pour Chavouot (fête juive commémorant le don de la Loi à Moïse), les Apôtres, Marie et quelques proches entendent un bruit « pareil à celui d’un violent coup de vent » qui remplit la maison ; c’est un premier signe. Le deuxième signe ne se fait pas attendre : « une sorte de feu qui se partageait en langues et se posa sur chacun d’entre eux ». Et voici le troisième prodige : remplis de l’Esprit Saint, signifié par le vent et le feu, « ils se mirent à parler en d’autres langues ». La foule qui festoie est stupéfaite « parce que chacun d’eux les entendait parler sa propre langue ». À tel point que certains les croient « pleins de vin doux » (Ac 2, 1-14) !

Ainsi se réalise la promesse faite par le Christ aux apôtres au moment de son Ascension, une dizaine de jours plus tôt : « vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8).

En effet, les apôtres, ayant reçu la force de l’Esprit, ont alors le courage de sortir de la salle du Cénacle où ils étaient craintivement enfermés. Ils commencent aussitôt à témoigner de la résurrection du Christ, à faire connaître son enseignement et à baptiser. Lors de la Pentecôte, l’Eglise est constituée non par une volonté humaine, mais par la force de l’Esprit de Dieu. À la suite de cet événement, naissent les premières communautés chrétiennes qui se sont ensuite organisées, développées et propagées.

Don pour tous les hommes

Ce récit des Actes des Apôtres est très significatif : le vent et le feu manifestent – comme dans bien d’autres récits de la Bible – la présence de Dieu. Les langues de feu témoignent de la venue de l’Esprit Saint sur ceux qui étaient présents.

La Bonne Nouvelle ayant vocation à rejoindre tous les hommes, le don de l’Esprit permet aux apôtres de répondre à l’appel du Christ : être ses témoins « jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8). Comme les apôtres, les chrétiens sont appelés à ne pas rester seulement entre eux, hors de la vie et du monde, mais, au contraire, à proclamer clairement et librement la Bonne Nouvelle du salut.

Parce qu’il trouve sa source dans l’événement de la Pentecôte, le sacrement de la confirmation est souvent célébré le jour de cette fête. Au cours de la célébration, l’évêque impose les mains sur chacun des confirmands, manifestant par ce geste le don de l’Esprit.

 

L’ascension de Jésus

La fête de l’Ascension célèbre la montée de Jésus vers Dieu son Père. Elle est fêtée en France le jeudi de l’Ascension, quarante jours après Pâques. Mort et ressuscité, il quitte ses disciples tout en continuant d’être présent auprès d’eux, mais différemment. Il promet de leur envoyer une force, celle de l’Esprit-Saint.

La fête de l’Ascension, célébrant l’entrée du Christ dans la gloire de Dieu, est une des principales fêtes chrétiennes, qui s’inscrit dans le prolongement de Pâques et annonce la Pentecôte, dix jours plus tard. Le jour de l’Ascension, la couleur des vêtements liturgiques (que porte le prêtre) est le blanc, couleur de la fête, de la lumière et de la joie.

Jésus rejoint son Père

L’Ascension est relatée par l’évangile de Marc (chapitre 16, verset 19), l’évangile de Luc (chapitre 24, verset 51) et le livre des Actes des Apôtres (chapitre 1, versets 6-11). Le livre des Actes des Apôtres rapporte que, quarante jours après Pâques, Jésus apparaît une dernière fois à ses disciples et leur annonce : « Vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins (…) jusqu’aux extrémités de la terre ». Après ces paroles, ils le virent s’élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée. L’évangile de Luc précise quant à lui que les apôtres « retournèrent à Jérusalem, remplis de joie ».

Ainsi s’achève le temps des rencontres du Ressuscité avec ses disciples. Cependant, selon sa promesse, Il sera toujours avec eux, mais d’une présence intérieure : ils ne le verront plus de leurs yeux. Le Christ n’est plus visible, mais il n’abandonne pas ses disciples. Il leur promet la venue de l’Esprit à la Pentecôte.

Un nouveau mode de présence

Croire que le Christ ressuscité est entré dans la gloire est un acte de foi. L’Ascension est source de liberté : loin de s’imposer aux hommes, Jésus les laisse libres de croire, et donc d’aimer véritablement. Jésus ne cesse d’inviter les hommes à le suivre : dans la foi, ils doivent apprendre à lire les signes de sa présence et de son action, en particulier dans la célébration des sacrements, notamment l’Eucharistie, mais aussi dans sa Parole, son Peuple, ses ministres (évêques, prêtres, diacres)…

« Pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel ?  » (Ac 1, 11) s’entendent dire les apôtres : l’Ascension du Christ est aussi un appel à un plus grand engagement dans le monde pour porter la Bonne Nouvelle.

La signification des Cieux

L’Ascension de Jésus n’est pas un voyage dans l’espace, vers les astres les plus lointains, car les astres sont eux aussi faits d’éléments physiques comme la terre. Pour les croyants, monter aux cieux, c’est rejoindre Dieu et vivre en son amour. Ici, nulle question de magie ou d’action spectaculaire. À propos du Ciel, le Catéchisme de l’Église catholique parle de « l’état de bonheur suprême et définitif ». Jésus ne s’est pas éloigné des hommes mais maintenant, grâce à sa présence auprès du Père, il est proche de chacun, pour toujours.

Source : Eglise Catholique en France

Mois de mai, mois de Marie

Pour lire la suite, c’est ici.

Rameaux 2021

Pâques 2021

 

 

 

Du jeudi 1er avril au dimanche 4 avril 2021, vivez les jours Saints  avec un pèlerinage en ligne.

 

Consultation, inscription ici.

 

 

 

 

 

 

 

Carême

 

Jésus tenant l’humanité dans ses bras

Une image émouvante de Jésus soutenant dans ses bras l’humanité malade et souffrante, un masque de protection contre l’épidémie sur la bouche, et couverte de drapeaux de différents pays, devient virale sur les réseaux sociaux.

Accueillir, accompagner, aimer… telle est la symbolique de cette image de ce Christ au stéthoscope partagée sur les réseaux sociaux. Elle invite à prendre le temps –  imposé et retrouvé à la fois – de contempler, méditer et de prier. Une fois de plus, le Christ est là.

https://fr.aleteia.org/

 

La Pastorale à l’Institut Saint Pierre Saint Paul

Elle s’appuie sur une équipe d’animation pastorale (composée des deux directrices école – collège et lycée) ; d’enseignants représentant chaque lieu de l’Institut (école, collège, lycée) ; de trois prêtres accompagnateurs ; d’une adjointe en pastorale ; d’une équipe de bénévoles (parents d’élèves, professeurs actifs ou en retraite) ; et de membres de l’APEL.

Elle permet :
de découvrir, rencontrer, prier, réfléchir, discuter, voyager, préparer des sacrements (baptêmes, eucharistie, confirmation), célébrer.

À l’école

pasto-ecoleA tout âge de la vie, une école qui apprend à être…

Du CP au CM2 est proposée :
Eveil à la foi/ Catéchèse ou Culture Religieuse

« Tout ce que vous avez fait aux plus petits d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait ».

2 Célébrations
Noël / Pâques

2 sacrements
Baptême / Eucharistie

Au collège

De la 6ème à la 3ème :
pasto-collegeAumônerie, pourquoi pas toi ?

« Proposer la foi chrétienne à tous dans le respect du cheminement spirituel et la liberté de chacun ».

F raternité
R encontrer
A nimer
T isser
E couter
R ejoindre
N ature
E vangile
L umiere

« Porter attention à son prochain » : Participer à la collecte nationale de la banque Alimentaire fin novembre. ».

Organiser une collecte à l’Institut :1 élève ; 1 boîte

Au lycée

pasto-lyceePélerinage à Taizé
Préparation aux sacrements (baptême / confirmation…)

Ateliers TeenSTAR

Le mardi et le vendredi : la présence de Soeur Anne-Laetitia, Sister Hope (soeurs apostoliques de St Jean) et du Père Christophe Besnier

« La plus belle forme d’annonce de la Parole, c’est le témoignage par notre façon de vivre ».